Exposition collective
Oniric Lanscapes
Fondation Bullukian, Lyon.
du 09/02/2022 au 16/07/2022
ONIRIC LANDSCAPES
Charlotte Denamur, Vanessa Fanuele, Frédéric Khodja, Christian Lhopital
Fondation Bullukian, Lyon

À travers le regard de quatre artistes, l’exposition Oniric Landscapes est une invitation à parcourir des paysages rêvés, fantasmés, aux contours et contenus insaisissables et parfois obsédants. Puisées au plus profond de l’intime et librement inspirées de l’imaginaire, les œuvres attestent des multiples chemins qu’empruntent les artistes pour nous inciter à confronter les paysages naturels à nos mondes intérieurs.
L’évasion commence avec Frédéric Khodja, dont les territoires symboliques et poétiques bousculent nos repères et notre perception de l’espace et nous transportent vers des milieux indéfinis et atemporels : visions vaporeuses et sensibles de paysages lointains qui semblent pourtant si familiers.
Commissaire de l'exposition : Fanny Robin

 
Revue Édition
Monstruosa N° 38
Participation à la revue d'art contemporain Monstruosa, Metz, mai 2022.
Monstruosa est un espace de réflexions, de discussions et de diffusion dédié aux pratiques du dessin contemporain.
Publication dans le numéro 38 de la revue Monstruosa, Metz, mai 2022, d'un montage issu de la série inédite Afriques fantômes, 2019.

Passages

Peintures, 2021
La série de peintures Passages reprend et pousuit des motifs travaillés en 1999, 2013 et 2021 à Collioure. 
Les espaces de cette ville sont à envisager comme théâtre intime de la peinture C'est ici que j'ai commencé à peindre.
texte de présentation
Jean-Claude Hauc préfigurait mes recherches en 2001, qui se poursuivent en peintures et dessins. La mémoire des formes et des sensations sont en chantiers visuels dans cet ensemble.

"Au cours de promenades à travers le quartier du faubourg où se trouve son atelier, l’artiste observe les rideaux de matière plastique à lanières multicolores que les habitants du sud posent dans l’encadrement de leurs portes afin de se protéger des regards et des mouches. Il est comme saisi par l’évidence d’une scénographie naturelle lacérant les images surgies à la limite de deux mondes. Ni l’intérieur ni l’extérieur ne présentent d’intérêt véritable, mais l’écran mouvant sans cesse déformé par le vent apparaît comme le lieu où la dualité de l’ombre et de la lumière (du caché et du visible) si caractéristique de ces régions est le plus intense". J.C. Hauc, 2001.
Passages
Passage, Collioure 1
Huile sur papier 
23 x 31 cm
 
Passages
Passage, Collioure 2
Huile sur papier 
23 x 31 cm
 
Passages
Passage, Collioure 3
Huile sur papier 
23 x 31 cm
 
Passages
Passage, Collioure 4
Huile sur papier 
23 x 31 cm
 
Passages
Passage, Collioure 5
Huile sur papier 
23 x 31 cm
 
Passages
Passage, Collioure 6
Huile sur papier 
23 x 31 cm
 
Passages
Passage, Collioure 7
Huile sur papier 
23 x 31 cm
Passages
Passage, Collioure 8
Huile sur papier 
23 x 31 cm
 
Passages
Passage, Collioure 9
Huile sur papier 
23 x 31 cm
 
Passages
Passage, Collioure 10
Huile sur papier 
23 x 31 cm
 
Passages
Passage, Collioure 11
Huile sur papier 
23 x 31 cm
 
Passages
Passage, Collioure 12
Huile sur papier 
23 x 31 cm