Revue Édition
Monstruosa N° 38
Participation à la revue d'art contemporain Monstruosa, Metz, mai 2022.
Monstruosa est un espace de réflexions, de discussions et de diffusion dédié aux pratiques du dessin contemporain.
Publication dans le numéro 38 de la revue Monstruosa, Metz, mai 2022, d'un montage issu de la série inédite Afriques fantômes, 2019.
Collection
Achat Collection Centre d'art Madeleine Lambert Vénissieux
Achat de quatre peintures par la commission d'acquisition du Centre d'art Madeleine Lambert de Vénissieux, direction Xavier Jullien
Paysages aveuglés / Plans séquences
Encres sur papier aquarelle 300 gr
50 x 65 cm, chaque feuille
Septembre 2022
 
Textes et peintures et dessins / Revue de littérature
Fragments / Sebastien Ecorce & Frédéric Khodja / 2022
Pages personnelles de François Bon en 1997, puis revue littéraire en 2000, le site remue.net est devenu un collectif en 2001, réuni en Association.
Ceux qui l’animent ont en commun l’idée de la littérature comme acte et capacité de dire et d’inventer, récit du réel de ce monde dans lequel nous vivons et que nous avons en partage, espace de création littéraire en relation avec les autres arts et les formes de création que permet Internet.
 

Sébastien Ecorce
Prof de neurobiologie, co-responsable de la plateforme Neurocytolab, (Salpêtrière, icm) bricoleurs de mots, créateur graphique.

 

"du 13/12/2022"au"18/09/2023"
Fragments
Éléments et notes sur la série Paysage aveuglés, fictions de paysage (2022) 
de Fédéric Khodja par Sébastien Ecorce

Des manières de faire des mondes

Exposition collective Avec Gaëlle Foray Frédéric Khodja Mengzhi Zhen Les Limbes, Saint-Étienne, 2017
texte de présentation
Gaëlle Foray, artiste et commissaire de l'exposition

_ Mais qu'est-ce que vous foutez avec vos bouts de cagettes, vos découpages et vos gribouillis !

_ Nous ? on crée des outils pour appréhender l'existence, les gouffres que sont l'univers ou l'infini. Nos mondes sont des boîtes qui essayent d'en capter les échos. 

_ Hum...

_ On invente des territoires et des micro-mondes comme dans les jeux vidéos de civilisations. 
En empruntant à la réalité quelques morceaux pour faire nos mixages, des vieux objets, des vieilles photos, des feutres essouflés, des matériaux abandonnés. Tout ce qui traine dans le sillage de l'envers du décor. 
En réalité on compose des images comme si on essayait de réparer des vases cassés, on retrouve la forme mais pas la fonction initiale. C'est tragique et drôle et c'est là qu'on est bien.
On est des géomètres, des géologues, des archéologues, des archivistes et des collectionneurs de trésors. On vérifie inlassablement que les murs, le sol, existent et qu'ils n'ont pas changé pendant la nuit.
Des vies d'artistes en somme, qui tentent chaque jour de conjurer la bonne blague d'être au monde.

_ ah d'accord.
Des manières de faire des mondes
Visuel de l'exposition
Des manières de faire des mondes
Vitrine de la galerie Les Limbes
Des manières de faire des mondes
Volume en bois-répartition des surfaces produit pour l'exposition
Sur une idée de Mengzhi Zheng
Des manières de faire des mondes
Socle et dessins au feutre
Frédéric Khodja
Des manières de faire des mondes
Détail dessins au feutre
Frédéric Khodja
Des manières de faire des mondes
Premier plan Volume peint et peinture sur papier Frédéric Khodja
Arrière plan Maquette de Mengzhi Zheng
Des manières de faire des mondes
Constellation
Dessins sur feuilles noires Canson et peinture acrylique
Frédéric Khodja
Des manières de faire des mondes
Mur collectif de dessins et volume
 
 
Des manières de faire des mondes
Premier plan Volume de Gaëlle Foray
Arrière plan Mur collectif de dessins et collages