Revue Édition
Monstruosa N° 38
Participation à la revue d'art contemporain Monstruosa, Metz, mai 2022.
Monstruosa est un espace de réflexions, de discussions et de diffusion dédié aux pratiques du dessin contemporain.
Publication dans le numéro 38 de la revue Monstruosa, Metz, mai 2022, d'un montage issu de la série inédite Afriques fantômes, 2019.
Collection
Achat Collection Centre d'art Madeleine Lambert Vénissieux
Achat de quatre peintures par la commission d'acquisition du Centre d'art Madeleine Lambert de Vénissieux, direction Xavier Jullien
Paysages aveuglés / Plans séquences
Encres sur papier aquarelle 300 gr
50 x 65 cm, chaque feuille
Septembre 2022
 
Textes et peintures et dessins / Revue de littérature
Fragments / Sebastien Ecorce & Frédéric Khodja / 2022
Pages personnelles de François Bon en 1997, puis revue littéraire en 2000, le site remue.net est devenu un collectif en 2001, réuni en Association.
Ceux qui l’animent ont en commun l’idée de la littérature comme acte et capacité de dire et d’inventer, récit du réel de ce monde dans lequel nous vivons et que nous avons en partage, espace de création littéraire en relation avec les autres arts et les formes de création que permet Internet.
 

Sébastien Ecorce
Prof de neurobiologie, co-responsable de la plateforme Neurocytolab, (Salpêtrière, icm) bricoleurs de mots, créateur graphique.

 

"du 13/12/2022"au"18/09/2023"
Fragments
Éléments et notes sur la série Paysage aveuglés, fictions de paysage (2022) 
de Fédéric Khodja par Sébastien Ecorce

Brumes Marie-Laure Hurault et Frédéric Khodja

Brumes, récit de Marie-Laure Hurault
Neuf dessins au crayon noir de Frédéric Khodja
Éditions La Rue de Russie, Nice, 2007
texte de présentation
Par Laurent Zimmermann
Dans les arbres et par delà (extrait)
in Critique, N° 730, mars 2008

Une suite de textes qui sont aussi bien des poèmes en prose que des narrations ouvertes, en voie de constitution et qui appellent la continuation d’un travail de l’imaginaire du côté du lecteur, à partir d’une simple situation, d’une sensation qui insiste, d’une réplique : telles sont les Brumes que propose Marie-Laure Hurault. Textes étranges, aux marges des genres constitués, qui composent un univers, et qui imposent une idée de la littérature (...)

Une idée de la littérature aussi, qui reste proche de ce que des écrivains comme Bataille ou Blanchot ont dans toute une partie de leur œuvre cherché à développer. Avec une manière de refuser l’assignation générique – le roman, au sens que ce terme prend lorsqu’il désigne justement cette assignation –, de proposer quelque chose comme du récit, c’est-à-dire une manière d’utiliser la narration pour qu’une expérience ait lieu, pour que la lecture devienne cela, une expérience. Expérience en l’occurrence redoublée par l’existence, dans le volume, des dessins de Frédéric Khodja, qui répondent, par larges blocs sombres et vibrants, à l’ontologie particulière qu’invente Marie-Laure Hurault.


Éditions La Rue de Russie, 14 x 21 cm, 72 p.
Mise en page : Jérôme Séjourné, atelier Perluette, Lyon
Imprimerie Floch à Mayenne, Août 2007
ISBN : 978-29529984-0-6
Brumes, Marie-Laure Hurault et Frédéric Khodja
Couverture Brumes © La Rue de Russie 2007 / 2011
Brumes, Marie-Laure Hurault et Frédéric Khodja
Pages intérieures Brumes, Marie-Laure Hurault et Frédéric Khodja, © La Rue de Russie 2007 / 2011
Crédits dessin : Frédéric Khodja.
Brumes, Marie-Laure Hurault et Frédéric Khodja
Pages intérieures Brumes, Marie-Laure Hurault et Frédéric Khodja, © La Rue de Russie 2007 / 2011
Crédits dessin : Frédéric Khodja.
Brumes, Marie-Laure Hurault et Frédéric Khodja
Pages intérieures Brumes, Marie-Laure Hurault et Frédéric Khodja, © La Rue de Russie 2007 / 2011
Crédits dessin : Frédéric Khodja.
Brumes, Marie-Laure Hurault et Frédéric Khodja
Pages intérieures Brumes, Marie-Laure Hurault et Frédéric Khodja, © La Rue de Russie 2007 / 2011
Crédits dessin : Frédéric Khodja.