rien
Frédéric Khodja




« On me reproche souvent de ne pas avoir de théorie. Si, j’ai une théorie dans la mesure où j’ai une conviction. Mais il est vrai que je ne l’expose pas. Elle est là, toujours présente au moment où j’aligne les faits les uns à côté des autres. Cela arrive tout seul, naturellement ; la théorie surgit d’elle-même après, elle n’est jamais préconçue. Quand je commence une chose, je ne sais pas où cela va me mener et puis, brusquement, je m’aperçois que c’est toujours le même problème que j’aborde sur un plan différent.(…) »

in Baltrusaitis : Pour une science de la dépravation / Propos recueillis par Sandra Joxe / L’Autre Journal n°4 / avril 1985 /



Contact

Lesarchivesdefrederickhodja.blogg.org
frederic.khodja@free.fr




Expositions personnelles (sélection)




Expositions collectives (sélection)




Foires




Contributions (sélection)




Collections




Presse (sélection)





Catalogue




FK/LRDR 2009