fk
Hippocampe

__

moulages le château de l'araignée



Hippocampe
Revue Arts / Littérature / Philosophie, (Lyon, Genève)

L'hippocampe est un petit animal marin à tête de cheval et aux multiples caractères préhistoriques. Il assure par son apparence, la continuité entre de très longues séquences temporelles. L'hippocampe est également un secteur du cerveau qui participe à la fixation des souvenirs et à la structuration de la mémoire. Il contribue à l'anticipation dans le présent, grâce à l'usage des traces du passé. C'est au croisement sémantique de ces termes, que se place la revue littéraire et artistique du même nom.

Hippocampe est régie par l'appareil méthodologique du montage, qui fut développé par trois intellectuels de la première moitié du XXe siècle, dont nous revendiquons l'héritage : Walter Benjamin avec son Livre des Passages, Aby Warburg avec son Atlas Mnémosyne et Georges Bataille dans sa revue Documents.

Hippocampe est pluridisciplinaire : les disciplines sont croisées au sein d'un numéro et au sein des articles pour conserver une ouverture maximale sur le spectre des connaissances (littérature, arts plastiques, histoire de l'art, anthropologie, musique, cinéma, philosophie...).

Hippocampe est thématique : chaque numéro appelle un thème qui ne peut être que partiellement circonscrit, grâce à la convergence de multiples points de vue et de regards éclatés tant spatialement que temporellement.

Hippocampe convoque simultanément des textes anciens peu connus ou non édités, des articles à caractère scientifique commandés à des spécialistes, ou des contributions sensibles mettant en jeu une dimension subjective.

Hippocampe donne toute son importance au texte, l'image n'étant qu'un support permettant de prolonger les idées et débats soulevés par les mots.

Hippocampe est une fenêtre ouverte sur le monde contemporain, dont l'encadrement est bâti de matériaux dispersés dans le temps.

Gwilherm Perthuis / directeur de la rédaction et fondateur de la revue / Hippocampe : essai de définition /



Contribution:
N°2 / janvier 2008 / Dés ordres / Portfolio / dessins /
N°4 / novembre 2008 / Dans la toile d’Arachné / suite de onze dessins /


Artistes, poètes, écrivains présents dans les numéros:
Caroline Corsand / Anne Kawala / Gianni Motti /John Berger / Eve Münch / Oscarine Bosquet / Michel Butor / Mathilde Reichler / Roman Opalka / Boris Groys / Philippe Morier-Genoud / Patrice Charavel / Patrick Beurard-Valdoye / Mayté Garcia-Julliard / Francis Ponge / Christian Rümelin / Alain Robbe-Grillet / Max Berto / Sylvie Balestra-Puech / Jean de Baroncelli / Jindra Kratochvil / Frédéric Khodja / Marie-Laure Hurault / Gérard Collin-Thiébaut /
© Frédéric Khodja & La Rue de Russie
2009 / 2012